Dimanche 15 février 2009 à 15 heures

Malika Domrane et Ideflawen, artistes à l’œuvre éternelle

Association franco-berbère d’Aulnay sous bois

Un événement exceptionnel nous pousse à vous parler d’un dîner spectacle où se produiront deux grands de la chanson kabyle, Malika Domrane et Ali Ideflawen.

Leurs chants ont enrichi le patrimoine culturel kabyle. Ils chantent les joies et les peines de la vie. Les paroles de leurs chansons et leurs voix sont gravées dans l’esprit de ceux qui les ont écoutés.

Malika Domrane a toujours eu le courage de ses opinions en défendant envers et contre tous, la culture kabyle et ce malgré l’acharnement du gouvernement algérien, qui n’a pas hésité, alors qu’elle était toute jeune, à l’arrêter et à la torturer. En avril 1980, elle a du subir un interrogatoire musclé pendant lequel 30 barbouzes l’ont roués de coups, s’appliquant à les lui donner sur le visage, pour essayer de la défigurer. Elle a gardé, malgré cela, son joli minois et sa voix chaude et velouté qui fait notre bonheur. Qui n’a pas écouté ses chants, sans verser une larme, transporté par la beauté de sa voix et de ses textes ? Qui n’a pas eu la chair de poule, en l’écoutant ? Une voix qui vous transporte et vous fait oublier l’endroit où vous êtes pour vous plonger dans les vers qu’elle compose.


Quelle femme ne s’est pas reconnue dans ses complaintes où elle dénonce le sort réservé aux femmes kabyles qui doivent souffrir en silence, et servir l’homme sans se plaindre ?

Il faut avoir son courage pour oser porter sur scène une tenue kabyle, alors qu’il était mal vu sous Boumediene de se revendiquer kabyle.

Elle a aidé des artistes kabyles, qui ont pu percer grâce à elle. Elle a toujours été très généreuse, allant jusqu’à donner une partie de ses cachets, à des artistes en difficulté, sans rien attendre en retour.

Sa vie est tellement riche d’anecdotes, son vécu tellement palpitant, qu’il faudrait trouver un auteur digne de son nom pour la raconter.

Ali Ideflawen qui, lui aussi, a commencé à se produire à une époque où il n’était pas de bon ton d’être Kabyle. Il chante et continue à chanter avec une voix, douce et harmonieuse qui nous transporte. Une voix qui donne des frissons de plaisir. Chants qui sont toujours d’actualité. Chants qui seront chantés encore pendant des siècles et des siècles. Il est agréable de constater que lors de ses tours de chants, les spectateurs reprennent en chœur ses poèmes qui reflètent la sensibilité et l’âme kabyles. Grand militant de la cause kabyle, il n’a jamais maché ses mots et a toujours été libre de ses opinions et ce au détriment de sa carrière et de sa vie personnelle.



Ces deux artistes, font partie du nombre restreint de chanteurs dont la musique et les poèmes sont plaisants, qui ont une voix agréable et pour lesquels on peut faire plusieurs kilomètres, pour avoir la joie et le plaisir de les écouter.

Nous tenons à féliciter cette toute nouvelle Association amitié franco-berbère d’Aulnay sous bois, qui a commencé du bon pied en choisissant deux artistes dont l’œuvre est éternelle. Ces artistes à la voix juste et agréable sont peuvent être écoutés, entendus et adulés, par un public du monde entier.

Passez un agréable moment en leur compagnie en allant à un dîner spectacle

Dimanche 15 février 2009 à 15 heures
Salle chante loup
1 Avenue de Nonneville
93600 Aulnay sous bois

Une participation de 8 € vous sera demandée. Les places sont restreintes !

Pour réserver vos places, contacter Lhacene Namane, président de l’Association amitié franco-berbère d’Aulnay sous bois, au 06 66 47 78 69


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1493 / 42163

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Concerts - Soirées   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License